Pages

Pour la libération des militants autrichiens


Récapitulatif :
.
Le 21 mai dernier plusieurs organisations de protection animale ou de promotion des droits des animaux ont été victimes d’opérations policières violentes en Autriche : perquisitions brutales dans les bureaux et domiciles privés, saisie des ordinateurs et autres matériels et documents, mise en détention préventive de 10 militants, sans qu’aucun délit précis ne soit imputé à chacun d’eux (Ils sont collectivement présumés membres d’une organisation criminelle). A ce jour, ils sont toujours en prison. Le matériel saisi n’a pas été rendu aux associations, bien qu’elles ne fassent l’objet d’aucune poursuite de la part de la justice autrichienne. Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour dénoncer une atteinte aux droits humains et une tentative de paralyser par un coup de force un mouvement associatif dont les succès dérangent les filières de productions animales.
.
Source :
.
.
A télécharger, imprimer, photocopier et coller/scotcher... sur les murs autorisés, librairies, facs, travail, tables de presse, etc.
.
.
.

1 commentaire:

Bertrand a dit…

J'ai un doute? L'autriche est une dictature? Parce que leurs méthodes y ressemblent beaucoup.

Je mange de la viande mais ça ne me viendrait pas à l'esprit d'enfermer sans raison des militants végé.

Et le pire dans cette histoire c'est que les gros industriels de la viande (qui ne mange pas celle qu'ils produisent)bien assis par la puissance de leur argent, cul et chemise avec les politiques, ont trouvé une oreille attentive et compréhensive auprès des décideurs locaux...

Je vous le dis haut et fort, on a bien fait de couper la tête à Marie-Antoinette...

Arrivée d'air chaud :)