Pages

Parcours d'une révolutionnaire - Tome 1 : Il est moins une pour l'humanité

Par Eléonore Visart de Bocarmé
.
Résumé :
.
Dans "Parcours d'une révolutionnaire", nous partageons la vie de l'auteur dont le but est d'éclairer le lecteur sur les mensonges et les manipulations dont nous sommes tous victimes aujourd’hui. Ce livre est en premier lieu un appel à la révolution intérieure contre le conditionnement que nous subissons, entre autres, par les religions et le système, pour faire de nous des êtres soumis s’imaginant être libres.Une note d'espoir : cette révolution est en cours parmi une minorité qui s'agrandit chaque jour, une minorité rebelle à tous dogmes, qui redécouvre la Mère Terre comme le faisait les Amérindiens mais plus éclairée encore. Elle découvre que l'homme, l'animal et la nature forment un tout qu'il est vain de vouloir cloisonner, car la survie de l'un passe obligatoirement par celle des autres.
.
Biographie de l'auteur :
.
Eléonore Visart de Bocarmé est née à Bruxelles en 1942. Catholique pratiquante, elle vit comme la majorité de ses concitoyens. A la suite d'une dépression, elle remettra tout en question : la société et notamment la religion et la médecine. Elle comprend que l'humanité doit changer complètement d'attitude envers la vie, humaine et animale et abandonner ses traditions, ses cultures, ses croyances qui l'ont amenée au bord du gouffre, sinon elle risque bien de disparaître. Elle va tenter d'éveiller les consciences par des lettres, des conférences, des livres : Ces chrétiens, ambassadeurs du Christ (1989), Cette vie que nous assassinons (2000), Parcours d'une révolutionnaire, en 2 tomes (2007). Elle soutient plusieurs associations de protection animale et écologique comme la CVN « Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale », TU-PA, « Trait d'Union pour la Protection Animale » et VEO, « Vision Ecologique de l’Ornithologie ».
.
En vente sur Edilivre

2 commentaires:

Bea / OW a dit…

Je connaissais le blog de sa fille :
http://animauxetanges.blog4ever.com

sans trop m'y être attardée, je l'avoue. Finalement, ça ne m'étonne pas, ces deux femmes sont aussi engagées l'une que l'autre...

Alex a dit…

J'ai échangé quelques mots avec elle sur Arnalae’s place. Je connais mieux sa maman Eléonore sur le groupe de discussion Ethique animal.