Pages

SALON DE L'AGRICULTURE : Bruno Le Maire soutient l'élevage en batterie

Une vidéo par jour pour montrer l'envers du décor du salon de l'agriculture




« Notre modèle agricole et alimentaire
est un facteur d’identité dans notre pays. […]
Il doit être aussi un exemple et un modèle pour le monde »
Bruno Le Maire.

Ces images inédites montrent des poules pondeuses déplumées, entassées dans des cages disposées sur des dizaines de mètres, empilées les unes sur les autres. Une réalité immontrable au Salon de l'Agriculture. Ces images ont été tournées en 2010.

C'est la situation de 80% des poules pondeuses françaises.

Ce type d'élevage est pourtant décrié par une majorité écrasante de la population.

Début 2012, une nouvelle directive pour la protection des poules pondeuses va entrer en vigueur. Les cages autorisées seront un peu plus grandes. Une occasion pour la filière de demander des aides au gouvernement français, qui n'attend plus que le feu vert de la Commission européenne pour s'exécuter.

Sixième vidéo de la série de 9 enquêtes de L214 révélées chaque jour tout au long de la tenue du salon.

L'opinion publique est opposée aux œufs de batterie

En France 80% des oeufs produits sont issus d'élevages de type intensif en cages. 36 millions de poules sont ainsi enfermées leur vie durant dans des cages exiguës.

Un sondage effectué il y a dix ans révélait déjà le rejet de l'élevage en batterie par les Français. À la question « À l’avenir, seriez-vous tout à fait favorable [...] à interdire l’élevage des poules pondeuses en cage et n’autoriser que l’élevage en plein air, sachant que cette mesure entraînerait une augmentation du prix des œufs ? », 86% des sondés ont répondu « oui ».

Selon un sondage récent, 75% de la population française se dit prête à payer plus cher les oeufs si elle a la garantie qu'il ne provient pas de ce type d'élevage.

Sources : Opinion publique - l'élevage des poules pondeuses

Personne ne souhaite voir ce type d'élevage perdurer et pourtant, le ministère de l'Agriculture soutient une fois de plus la pire forme d'élevage.

Des millions d'euros pour maintenir les poules en cages de batterie

En ce début d'année 2011, le gouvernement français s'engage auprès des professionnels de la production d'oeufs (CNPO) à tout faire pour que l'Union européenne ne s'oppose pas à l'enveloppe de 20 millions d'euros que le ministre souhaite leur allouer (aide au changement des cages pour les poules pondeuses et pour les canards gavés). L'argent public sera donc utilisé pour aider les élevages en batterie à perdurer. Une aberration à la française !

L'échéance du 1er janvier 2012 oblige effectivement les producteurs d'oeufs à modifier les cages de leurs élevages. Une modification plus symbolique que réelle pour les oiseaux puisque chaque poule se verra offrir, en plus de la surface d'une feuille A4 dont elle bénéficie actuellement, la surface de deux tickets de métro. Quelques aménagements à l'intérieur des cages, tout aussi symboliques, seront également exigés. Le gouvernement français subventionnera donc le remplacement des cages par des cages.

Dossier sur les poules pondeuses

Sources : L214

2 commentaires:

Virginie Péan a dit…

Les vidéos de L214 répondent bien à ceux et celles qui pensent que l'élevage industriel n'existe qu'aux Etats-Unis. Merci pour l'info, je viens d'ajouter un lien vers ces vidéos sur la page d'accueil de mon blog (même si le salon touche bientôt à sa fin).
En Suède, il y a un peu plus d'un an, une asso pour les droits des animaux avait montré des images d'un élevage de cochons (celui de l'entreprise la plus considérée, celle du soit disant "bon porc suédois"). Diffusées à la télé, les images ont choqué et destabilisé les téléspectateurs (c'était juste avant Noël, moment où du cochon est servi sur les tablées suédoises). Malheureusement, les gens ont vite oublié, en se disant que depuis fin 2009 les choses s'étaient arrangées. Conclusion : plus on montre des images, plus la réalité de l'élevage devrait rentrer et rester dans les esprits. Bravo à L214 et surtout qu'ils continuent !!!

Alex a dit…

Coucou Virginie !

Oui, l'équipe de la L214 fait un sacré travail, c'est pour cette raison qu'il faut absolument diffuser en masse leurs vidéos. Et puis, tu as raison, à force les gens vont bien finir par ouffrir les yeux. Du moins, je l'espère vraiment.

Bises du sud de la France ♥